Accueil » Blog » Les symptômes d’un train arrière HS – comment savoir si l’essieu arrière est à changer?

Les symptômes d’un train arrière HS – comment savoir si l’essieu arrière est à changer?

Les symptômes d’un train arrière HS

Parfois nous pouvons entendre des bruits inquiétants venant du train arrière. Les symptômes d’un train arrière HS sont ces bruits atypiques pouvant signifier que votre train arrière est endommagé. Pourquoi faut-il particulièrement prêter attention aux essieux arrières des Peugeot, Citroen et Renault?

Le problème des essieux arrière chez Peugeot, Citroën et Renault, problèmes courants.

Pour mieux comprendre ce phénomène d’usure anormale du train arrière, il est important de prêter attention à certains groupes de véhicules dont les principes de construction et de fonctionnement sont similaires. Des véhicules comme Citroën Berlingo; Peugeot Partner, Peugeot 206, Citroën Xsara Picasso, Peugeot 106, Citroën Saxo sont équipés d’un essieu arrière avec des barres de torsion dans le concept et le principe de fonctionnement est similaire. Les symptômes sur ces modèles sont l’abaissement de la suspension arrière, le grincement et le résonance métallique de provenance de l’essieu arrière, l’inclinaison et le changement de la géométrie de la roue. Dans les cas extrêmes, il y a même un frottement du pneu à l’intérieur de l’aile arrière du véhicule. L’endommagement de la bague protectrice du roulement provoque l’infiltration d’eau sur l’axe des bras et finalement anticipe la dégradation des roulements et de leurs sièges. L’exploitation d’un véhicule avec ces dysfonctions visibles provoque ensuite l’endommagement du bras oscillant et rends la conduite de votre voiture très dangereuse et imprévisible surtout en cas de mouvement brusque de la direction.

Autres types de trains arrière demandant de régulières révisions et symptômes d’un train arrière HS

La conception et le principe de fonctionnement du train arrière sur les modèles tels que Renault Megane, Laguna, Scenic, Kangoo, est similaire. En plus chez Renault nous pouvons distinguer deux types de trains arrière dans lequel le principe de fonctionnement reste le même mais la conception est différente. Il faut ajouter qu’avec une dizaine d’années d’exploitation sans problème les véhicules équipés de ce système de suspension arrière approuvent sa durabilité.
Dans ces deux cas il est important de prendre soin des amortisseurs et de les remplacer si nécessaire, car leur défaillance peut entraîner une usure prématuré des barres de torsion. Les symptômes visibles d’un essieu arrière endommagée peut être: l’abaissement de la suspension arrière, l’absence d’amortissement, le grincement et la détérioration des paramètres de direction de la voiture. Ces dommages sont dus principalement à la “fatigue” physique du silentblocs, manchons en métal-caoutchouc, des barres des torsion, et ainsi comme précédemment écrit, par des amortisseurs usées.
La conception et le principe du train arrière du Peugeot 306, le Peugeot 205, le Citroën Xsara et Citroën ZX sont les mêmes, sauf que ces essieux arrière étant équipés de roulements à aiguilles. Il peut y avoir des symptômes similaires de défauts de train arrière tel que: changement la géométrie de l’essieu arrière (inclinaison de la roue vers haut), la rigidité arrière, le grincement en provenance d’arrière, l’abaissement suspension arrière du véhicule et une forte dégradation de la tenue de route.

0
Wishlist 0
Continue Shopping