Accueil » Blog » Train arrière sans secrets

Train arrière sans secrets

Train arrière sans secrets

Les voitures des marques françaises comme Citroën, Peugeot et Renault ont un point commun: le train arrière avec barres de torsion, également appelée essieu de torsion ou essieu porteur. C’est une conception très simple et compacte basée principalement sur une traverse rigide à deux bras. Ce type de suspension est connu sous le nom de suspension semi-dépendante.

Construction du train arrière

Le train arrière est composé de nombreux éléments. La base est la traverse qui sert de support. Les axes des bras sont pris dans la traverse qui elle même est reliée à la caisse. Les silentblocs agissent comme un amortisseur supplémentaire, protégeant la caisse contre les mouvements irréguliers de la traverse. Un des éléments suivants du train arrière sont des roulements à aiguilles, sur lesquels sont montés les bras pivotants avec des fusées de roues. Les moyeux de roue reposent dessus. Les barres de torsion agissent comme des ressorts et combinent les deux bras pivotants. Souvent ce sont deux ou même quatre tiges d’acier.

Symptômes du train arrière endommagés

En raison de l’état de nos routes, tous les éléments du train arrière sont exposés à des charges considérables pendant la conduite ainsi que les conditions atmosphériques ont mauvaise influencent également. Les principaux signes d’endommagement de notre train arrière sont le crépitement, les grincements, les craquements et le tangage provenant de l’arrière de la voiture. Le symptôme extrême auquel vous devriez immédiatement aller à un garage est la perturbation de la géométrie de la roue. La partie supérieure de roue est alors incliné à l’intérieur d l aile. Un autre symptôme peut être un fort abaissement de la voiture. Ceci est causé par la fracture de la barre de torsion.

Régénération du train arrière

Le reconditionnement du train arrière implique généralement le remplacement des pièces endommagées. Lors du choix d’un atelier, il convient de prêter attention à l’expérience dans le domaine de la réparation de train arrière. Sur notre marché, certaines entreprises s’occupent de la réfection des essieu arrière depuis plus d’une décennie.
Le procédé suivi lors du reconditionnement se divise en plusieurs étapes :

• Étape I – diagnostic du train arrière. Faisabilité de réfection / réparation.

• Étape II – dépose de l’essieu complet car très souvent la réparation ne peut s’effectuer sur le véhicule.

• Étape III – désassemblage total de l’essieu; dépose du système de frein, des bras oscillants; axes, fusées,
barres de torsion, extraction de roulement etc…

• Étape IV – ensuite viens le sablage et la peinture suite à quoi nous allons pouvoir rassembler notre train arrière en lui fournissant de nouveaux roulements, joint spy, axes de bras, contrôle de géométrie etc…

• Étape V – il nous restera plus que à replacer le train arrière sur le véhicule, si besoin n’hésitez pas à remplacer vos amortisseurs.

0
Wishlist 0
Continue Shopping